20 jours de congé paternité pour les employés communaux ! - Election complémentaire

October 31, 2019

Irina Gote, candidate à la Municipalité à l'élection complémentaire, a proposé cette année la mise en place d'un congé paternité lors d'une séance du conseil communal. Voici un extrait de son postulat déposé au conseil communal et de ses arguments en faveur de l'égalité. Et si Montreux était un exemple en la matière et proposait 20 jours de congé paternité ? Votons féministe à l'élection complémentaire pour la Municipalité, votons Irina Gote ! 

 

 

Le congé maternité a été introduit depuis le premier juillet 2005, mais ce fût une longue lutte. Il a fallu une « éternité » - 60 ans jusqu’à ce qu’un article constitutionnel soit enfin inscrit dans la loi.

Actuellement les hommes ne bénéficient que de six jours lors de la naissance d’un enfant (situation des employés à Montreux). Du point de vue de l’égalité la situation est très mauvaise. L’homme est amené à avoir un rôle secondaire et passe à côté de ces formidables moments que procure la naissance d’un enfant. Tisser des liens avec son enfant prend du temps et apprendre à faire les bons gestes dès le départ, renforce de manière indéniable la relation père/enfant. Quand on sait que selon les statistiques, la moitié des couples divorcent, je trouve que le fait que le père ne puisse pas prendre le même départ que la mère, dans la relation avec son enfant, fragilise l’équilibre familial qui est déjà si difficile à trouver ! Il est important que la mère et le père puissent être partenaires dès le départ. L’égalité c’est aussi le partage du travail domestique : papa au boulot et maman à la maison, c’est révolu !

 

Mais la situation évolue à tous les échelons : confédération, cantons, communes. Une initiative populaire nationale demande quatre semaines payées pour les pères. En janvier, le Grand Conseil neuchâtelois validait le projet de 20 jours de congé paternité au nouveaux papas, employés de l’administration. Ainsi, Neuchâtel devenait le premier canton à le faire.  Dans les communes, cette problématique est aussi prise en considération. Ainsi, Lausanne, Morges, Le Mont et depuis le 19 février dernier Epalinges accordent 20 jours de congé paternité à leurs employés communaux.

 

Dès lors, j’estime que la commune de Montreux, en sa qualité de troisième ville de ce canton, devrait également sérieusement étudier la mise en place d’un congé paternité de vingt jours. C’est important que dans un premier temps les collectivités publiques puissent donner un signal aux entreprises privées.

 

Je souhaite juste insister sur le fait que l’entité « Commune de Montreux » est le plus important employeur, en termes de places de travail. Dès lors, il est nécessaire et urgent, en tant que collectivité publique, d’être précurseur en la matière et de donner un signal fort à l’économie privée, en vue de la promotion de cette égalité, parce que oui, Messieurs, vos droits de pères doivent être défendus ! Le droit de tisser des liens forts avec son enfants dès la naissance et par la même occasion de renforcer la cellule familiale n’a pas de prix à mes yeux !

 

Irina Gote, candidate à la Municipalité 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Posts Récents
Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square